NEWS

23 janvier 2017

La nouvelle gamme de télescopiques BOBCAT évolue …

L’année passée, l’usine de BOBCAT à Pontchâteau (Loire Atlantique – France) avait déjà fait évoluer sa gamme de télescopiques à châssis rigide. Le nouveau moteur BOBCAT D34 Phase IV/Tier 4 Final avait aussi fait l’objet de toutes les attentions, jusqu’à offrir une garantie de 3ans ou 3000 heures (au premier des termes échu) sans obligation de contrat d’entretien.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Ce moteur développé et produit en interne a été conçu spécialement pour une utilisation sur la nouvelle génération de télescopiques BOBCAT. Placé latéralement sur le châssis rigide, sa compacité a permis le nouveau profil surbaissé du capot, améliorant ainsi la visibilité périphérique indispensable aux travaux de manutention. Bien que décliné en trois puissances — 55,2, 74,5 et 97kW (75, 100 et 132 CV) — on retiendra les deux premières pour la construction, tandis les 97kW sont plutôt dévolus à l’agricole. Les trois versions alimentées par la technologie HPCR d’injection électronique à haute pression Common Rail utilisent le catalyseur d’oxydation diesel (DOC) comme technologie de post-traitement. Les gaz d’échappement sont refroidis pour réduire les émissions, ils ne nécessitent pas de filtre à particule (DPF), mais les deux modèles de plus de 56 kW opèrent leur réduction catalytique sélective (SCR) avec injection de DEF.

Forte de ces motorisations, la gamme s’articule donc autour de 11 modèles qui offrent une capacité de levage comprise entre 2,6 et 4,1 t, et une hauteur de levage comprise entre 6 et 18 m. Le mode ECO et le frein de stationnement automatique sont étendus à tous les modèles de même que le SMS (Speed Management System), qui permet de régler la vitesse d’avancement indépendamment du régime moteur, le SHS (Smart Handling System), qui permet de régler la vitesse des mouvements de la flèche (levage, télescopage et cavage), selon le type de tâche à effectuer, l’AFM (Auxiliary Flow Management), qui permet de régler le débit hydraulique afin de l’adapter aux exigences de l’accessoire et de régler un débit continu. Et enfin, le FCS (Fast Connect System), qui permet un changement rapide des accessoires hydrauliques avec système intégré de libération de la pression.

Restent seulement en option, le siège à double suspension pneumatique, un inverseur de ventilateur automatique, ainsi qu’un amortisseur de flèche sur les trois modèles TL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.