NEWS

27 avril 2018

L’Icarus 50.18 et le Pegasus 50.26 premières mondiale chez DIECI

Le constructeur italien DIECI bénéficie d’une belle réputation européenne, tant dans l’agricole que dans la construction, mais son réseau belge de distribution est assez disparate. DIECI participera au salon INTERMAT de Paris pour présenter ses meilleurs modèles de la gamme d’élévateurs télescopiques et d’engins de BTP.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Le visiteur aura la surprise d’y voir deux avant-premières de la marque, l’Icarus 50.18 et le Pegasus 50.26. Le dernier-né de la gamme des télescopiques fixes DIECI, vise 5 tonnes à 18 mètres. L’exigence impérative pour les utilisateurs comme pour le marché de la location en Europe, de trouver des engins de conduite non seulement facile et intuitive, mais surtout sécuritaire, trouve dans nouveau Icarus 50.18 une conception qui répond pleinement à ces exigences. Animé par un moteur KUBOTA Stage 4 +DOC +DPF +SCR de 85,1 kW, disposé longitudinalement, cet engin de 14,5t peut soulever 5 000 kg à la hauteur de 18 m. Le châssis du nouvel Icarus a été complètement réétudié dans l’approche modulaire des nouveaux modèles DIECI. Ce nouveau concept permet au constructeur d’utiliser les mêmes sous-ensembles fonctionnels sur des engins de familles diverses. Cette standardisation poussée des composants l’amène à une réduction des coûts, une amélioration de la fiabilité, la simplification de l’entretien et la diminution du délai de développement et de livraison. La transmission hydrostatique à commande électronique est gérée par un logiciel entièrement développé par DIECI, elle offre des fonctionnalités avancées de gestion du bras, du véhicule, et moteur diesel, avec une optimisation des rendements, ainsi qu’une sécurité maximale en toute condition d’utilisation de l’engin.

La gamme des rotatifs Pegasus se décline en versions de 16 m à 30 m avec des capacités de 3, 8 t à 6 t. DIECI étoffe sa gamme avec le 50.26 offrant une hauteur de levage de 26 m grâce à un nouveau bras en 4 sections télescopiques qui se déploient simultanément et proportionnellement. L’engin est équipé d’un moteur NEF N45 Turbo Common Rail stage 4/Tier IV final produit par FPT de 4,5 l et de 127 kW. La transmission hydrostatique est associée à une commande électronique d’approche lente « Inching » à pédale séparée et à une boîte mécanique avec servocommande à 2 rapports: l’un pour l’application et l’autre pour la translation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *