NEWS

23 janvier 2019

Nouvelle Secrétaire Générale à la SIGMA

La fédération des représentants généraux de matériel pour les travaux publics et privés, du bâtiment et de la manutention, la SIGMA, tenait ce lundi 21 janvier sa réception de Nouvel An au Salon de l’auto. C’est toujours dans une ambiance conviviale et amicale que les principaux distributeurs et agents officiels de matériel prennent le pouls d’une année écoulée et évaluent les promesses de l’année qui s’annonce.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Toute l’assemblée était curieuse de rencontrer la nouvelle Secrétaire Générale, Joëlle GERMAIN qui entrait en fonction le jour même pour prendre le relais de Nathalie POISSONNIER appelée aux fonctions de directrice de la Fédération des Brasseurs depuis septembre 2018.

Le Président Dries VAN HAUT, toujours aussi disert, n’a pas manqué de féliciter Joëlle GERMAIN qui a quitté son poste de Training Manager chez Fiat-Chrysler Group Belux pour relever les nouveaux défis de la SIGMA, ni d’ailleurs de remercier l’ancienne tenante du poste.

Ensuite, le Président s’est réjoui de voir que les prévisions annoncées dans son discours de l’année passée se vérifient… Ouf! « Les résultats de la section Génie civil/Bâtiment sont meilleurs qu’en 2017, et ils révèlent une croissance de 5 à 10 %. La CECE rapporte même une hausse de 14 %. Les tendances qui s’affirment sont la croissance soutenue du volume de minipelles vendues, l’infléchissement des pelles sur pneus après le bond en avant de l’an dernier alors que les pelles sur chenilles restent stables. »

Pourtant l’année fut délicate pour la SIGMA à cause des problèmes persistants de la nouvelle plate forme logicielle de traitement des statistiques de ventes, mais aussi avec la cessation des activités de la sous-section Cleanma.be entrainant la démission de Rudi BRAUNS comme administrateur. Du reste, Geert DE BRUYCKER qui, en raison du rachat de son entreprise, n’y travaille plus et Kris VOCHTEN qui a quitté SMT Belgium pour JCB Benelux, sont eux aussi démissionnaires. « En résumé, inutile de nous faire des soucis sur le plan économique en 2019. Espérons que pour la troisième fois consécutive, l’année se caractérisera par la stabilité et la haute conjoncture ».

Cependant comme il devient toujours plus difficile d’embaucher du personnel adéquat, la SIGMA a débloqué un budget pour lancer une campagne visant à faire connaître et rendre plus attirant le métier de technicien de service. En outre, la Fédération compte bien donner un nouveau souffle à SigmaCert pour étendre cette certification et renforcer les groupes de travail sur des thèmes, tels que la sécurité ou les aspects techniques, qui relèvent de problématiques communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *