NEWS

29 janvier 2019

Les nouveaux GEHL V420 et MANITOU 4200V; des skids grand luxe !

Conçue aux USA pour les travaux lourds, du bâtiment de la route et de l’agriculture, MANITOU avait présenté en 2018 sur ce marché, deux chargeuses compactes GEHL V420 et MUSTANG 4200V considérées par le constructeur comme les plus grandes et puissantes du marché.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

La GEHL V420 et la MUSTANG depuis rebaptisée MANITOU 4200V, arrivent en Europe. La première vient d’être vendue en Belgique à un stevedore du port d’Anvers. Ces grands skids, remplacent le modèle GEHL V400. Leur capacité de charge maximale de 1,9 tonne et leur débit hydraulique élevé de 155 l/m, font de ces machines l’équipement idéal pour des applications à fort tonnage.

Les deux machines sont équipées d’un moteur DEUTZ Tier 4 de 89,5 kW fournissant une puissance de 40 Nm de couple. Selon MANITOU, les nouvelles machines ont 16 kW et 100 kg de capacité en plus par rapport à la V400.

Pour le marché américain, la machine standard a été développée pour les opérateurs qui souhaitent utiliser des équipements haute capacité, avec un poste de travail spacieux et confortable. Il s’agit d’une machine haut de gamme, pour les tâches exigeant des performances élevées, livrée avec chauffage et climatisation, un siège à suspension et des commandes par manipulateur, avec connectivité Bluetooth et radio. Les skids sont équipés en standard pour tous les attachements tels que les têtes de déchiquetage, les raboteuses à froid, les roues dentées, etc. Les cinq lignes hydrauliques auxiliaires à haut débit sont facilement accessibles grâce aux raccords sur la face avant de la machine, près du poste de conduite.

Une caméra de recul, une porte résistant aux chocs, une ceinture de sécurité 3 points, un déverrouillage de freins et un gyrophare de 3 pouces font partie des options disponibles. Ainsi équipées, elles sont peu demandées chez nous en Belgique, sauf pour certains mordus capables de faire la rotation en wheeling, alors que dans d’autres marchés la demande de ce type de machine reste significative. La machine vendue à Anvers, l’était dans on plus simple appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *