NEWS

6 février 2019

JOHN DEERE: prémisses d’un come-back en Europe

Aux Road Technology Days, l’annonce officielle du rachat de WIRTGEN par JOHN DEERE était l’un des sujets de l’événement, qui d’ailleurs avait été retardé pour la cause. C’est alors que nous avions rencontré Domenic G. RUCCOLO, le nouveau président-directeur général de WIRTGEN qui était jusqu’alors et depuis 2007, Senior Vice-President pour les ventes et le marketing Monde de la division « Construction & Forestery » de JOHN DEERE.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

« John Deere construction quittait l’Europe en 1982, et, si l’on regarde en arrière, on se dit que ce n’était pas forcément une bonne idée » confiait Domenic G. RUCCOLO, en réponse à la question de savoir si le constructeur de Moline (Illinois – USA) avait la ferme intention avec ce rachat, d’implanter la division « Construction & Forestery » en Europe. Prudent, il précisait « Nous allons continuer à mondialiser notre activité dans les matériels de terrassement. C’est clair, avec WIRTGEN, nous franchissons une étape, mais je ne sais pas si ce sera une première étape ou non ». Très avisé, il relevait que « L’Europe c’est une trentaine de pays, avec des langues différentes, ce qui est difficile ! », mais optimiste « On se sent comme à a maison en Europe ». Un vent favorable nous rapporte d’ailleurs que les équipes de marketing seraient déjà sous le couvert, à l’assaut des distributeurs potentiels.

Force est de constater que lorsqu’on se focalise sur la complémentarité des gammes de produits, l’exercice est tentant.

Cette année donc, à la BAUMA, 2019 JOHN DERRE propose dans la ligne des produits de WIRTGEN et sur ce stand, deux de ses niveleuses de la série G qui en comprend 8. Il s’agit des modèles 622 GP et 672 GP à 6 roues motrices — pour 30% de traction supplémentaire selon le constructeur — équipées d’un contrôle de dévers automatique et motorisées par des moteurs diesel Tier 4 Final JOHN DEERE de 168kW et 190kW. Ces deux machines qui approchent les 20t, proposent pour la première, une lame de 3,66m et pour l’autre 4,27m. Elles se pilotent avec deux joysticks couplés et volant standard, le retour en ligne droite est automatique. Voilà, pour la partie visible du come-back…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *