NEWS

31 mai 2019

TML UNIDACH 110, un petit nouveau dans la famille des robots.

On connaissait les deux spécialistes des minirobots démolisseurs que sont BROKK et HUSQVARNA. Et voici que TML, le constructeur allemand installé à Monheim et mieux connu pour ses grosses machines spécialisées pour les travaux extrêmes de décapage pour l’entretien des fours d’aciéries et de cimenteries et autres applications spéciales, lance un petit robot de démolition l’UNIDACH 110.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

La particularité des techniques développées par ce constructeur, réside dans des équipements robotisés ou non dotés de flèches télescopiques rotatives, pour des applications dans l’industrie du fer et des aciers, dans les mines et tunnels et dans le bâtiment. La réputation du constructeur s’est fondée sur les développements spécifiques demandés par ses clients, sur base de machines malgré tout imposantes.

À l’occasion de la BAUMA 19, TML Tekniek présentait pour la première fois sa plus petite machine de 3,2 tonnes l’UNIDACH 110, qu’il qualifie de « mini format » et qui peut s’aligner aux côtés du plus gros modèle HUSQVARNA DRX300 ou du BROKK 300 en milieu de gamme du constructeur suédois. Cette nouvelle machine est bien évidemment équipée d’une flèche rotative à 360°, cinématique unique qui a largement fait ses preuves depuis 1963 sur les plus grosses machines actuellement en fonction.

Outre son bras unique qui lui assure une grande maniabilité, la machine est installée sur un train de chenilles de 1315mm de large et présente une hauteur de 1635mm. Comparé aux mini-excavatrices à bras articulé, l’UNIDACH 110 dispose d’un mouvement supplémentaire. La rotation de la flèche à 360 °, combinée à la flèche en porte-à-faux à double articulation, offre un très haut niveau de flexibilité: les accessoires (fraise hydraulique, marteaux hydrauliques, dent défonceuse, pinces, cisailles, cruschers ou godets) peuvent être utilisés dans presque tous les angles requis des profils surface à traiter. Malgré sa taille compacte la machine, peut atteindre, grâce à la cinématique de la flèche, une distance de travail dans un rayon jusqu’à 5000 mm ! Les télécommandes radio permettent à l’opérateur de travailler à une distance de sécurité.

Les machines sont proposées avec, au choix, un entraînement diesel-hydrauliques ou électro-hydrauliques. Les motorisations diesel développent une puissance de 26 kW (phase 3a UE) ou 18,5 kW (EPA TIER 4), l’unité électro-hydraulique a une puissance de 25 kW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *