NEWS

26 février 2020

Alliance ROTOTILT & STEELWRIST pour un coupleur commun de type S

Sur les machines modernes où toutes les manipulations se gèrent au départ de la cabine, devoir en sortir pour coupler un engin hydraulique devenait un non-sens. De nombreux fabricants ont lancé leur solution de coupleur entièrement automatique, et la question de l’interchangeabilité entre ces différentes solutions est devenue cruciale. ROTOTILT & STEELWRIST annoncent conjointement l'ambition de parvenir à une interchangeabilité entre les outils de travail avec accouplement hydraulique automatique, dans la norme symétrique (type S).

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Cette alliance sera basée sur des coupleurs rapides symétriques (type S), la norme industrielle ouverte des attaches rapides pour pelle hydraulique qui a actuellement la croissance la plus rapide au monde. L’objectif principal de la norme S a toujours été de garantir l’interchangeabilité entre les fabricants d’attaches rapides, de tiltrotateurs, de godets et d’outils de travail. L’une des raisons du succès des coupleurs de type S réside dans une norme du domaine public (ouverte) et donc libre de tout lien à un fabricant.

Lorsque ROTOTILT élargit sa gamme de coupleurs QuickChange il était normal de s’appuyer sur la norme symétrique, qui est compacte, relativement légère et robuste. « L’ajout de raccords hydrauliques et d’une interface électrique en fait un coupleur sans égal sur le marché international » explique Anders JONSSON, PDG de ROTOTILT Group AB. Chez STEELWRIST la gamme SQ lancée depuis 3 ans rencontre un franc succès et « La principale raison pour laquelle nous avons travaillé pour créer l’Alliance est que nous ne voulons pas enfermer les clients dans des solutions verrouillées avec lesquelles ils doivent vivre éternellement», confirme Stefan STOCKHAUS, PDG de STEELWRIST AB.

L’ambition de cette alliance est de l’ouvrir aux autres constructeurs avec l’idée sous-jacente d’augmenter la sécurité, la flexibilité et l’efficacité pour les propriétaires de pelles, les opérateurs et le personnel au sol, car l’interchangeabilité des outils de travail est assurée entre les différents produits des fabricants. De viser une norme industrielle ouverte compétitive de coupleurs entièrement automatiques. De permettre l’adaptation économique des outils neufs et usagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.