NEWS

30 septembre 2020

La chargeuse-pelleteuse JCB 3CX se met à l’heure du futur

Le constructeur britannique revisite le tractopelle dont il est l’inventeur et le leader mondial et lance son nouveau modèle de chargeuse-pelleteuse 3CX. Ce type de matériel est surtout prisé par les collectivités locales et en Belgique, il s’en est vendu une dizaine en 2019 dont 80% par JCB, et surtout aux communes.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Comme l’annonce le constructeur, « ce dernier JCB 3CX fait entrer la chargeuse-pelleteuse dans une nouvelle décennie », mettant l’accent sur le nouveau look qui intègre une cabine JCB Command Plus revisitée. Traitée comme un habitacle de voiture la nouvelle cabine dite intelligente offre un réel espace de confort et de convivialité. Adieu à l’idée qu’on se faisait du tractopelle tape-cul basique.

Bienvenue à cette machine évoluée équipée du dernier moteur diesel de 3,0 litres conforme au Stage V d’une puissance de 55kW (74cv) qui développe 440 Nm de couple. Équipé d’un DOC et d’un FAP combinés (8 000 heures), le moteur gère automatiquement la régénération, contrôlable via le système télématique JCB LiveLink. Il bénéficie d’un module de ventilation du carter étanche à vie et de poussoirs hydrauliques, ce qui évite tout réglage manuel. Soit une réduction des coûts de service et de maintenance.

Mais revenons à la cabine avec son nouveau siège suspendu et son volant réétudié à trois branches qui offre une meilleure vue sur le nouvel écran d’affichage frontal de série. Une première aussi, l’équipement multimédia et toute sa connectique. Un écran latéral offre plus de fonctionnalités et des informations, il est commandé par un commutateur rotatif de type automobile, qui permet d’accéder rapidement aux différents menus opérationnels.

Le JCB 3CX présente une gamme d’automatisations avancées, comme l’arrêt automatique, la détection automatique de l’orientation du siège (modèles à servocommande), les stabilisateurs automatisés avec mise à niveau automatique de l’assiette de la machine, la conduite automatique qui règle le régime du moteur pour les déplacements sur route, ainsi que la fonction « Auto 2WD » qui permute automatiquement la transmission de 4 roues motrices à 2 roues selon la nécessité.

Enfin une sécurité renforcée, notamment grâce à 4 gyrophares LED intégrés au pavillon de toit et à l’éclairage des marches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.