NEWS

30 novembre 2020

Les yeux du tigre HYUNDAI briguent la reprise de DOOSAN infracore

Le 28 septembre 2020, le Crédit Suisse faisait un appel d’offres pour l’acquisition des 36,27% de parts de DOOSAN Infracore que détient sa maison mère DOOSAN Heavy indusdry écrasée de dettes. Une short list de 6 soumissionnaires s’était établie lors de la due diligence. Deux candidats restent en lice, et le groupe HYUNDAI Heavy Industries a annoncé mardi 24/11 avoir versé le dépôt réglementaire confirmant sa proposition d'achat de la participation de 36,27% dans Doosan Infracore.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Selon la presse économique coréenne, HYUNDAI Heavy Industries Holdings Co., est considéré comme le l’acquéreur potentiel, car il a formé un consortium avec KDB Investment, la branche d’investissement de la Korea Development Bank (KDB). Le candidat concurrent EUGENE GROUP est un fabricant de béton prêt à l’emploi qui soumissionne dans le but de diversifier son activité.

La vente concerne la participation de 36,27% dans DOOSAN Infracore détenue par DOOSAN HI&C Co. La participation de 51,05% dans BOBCAT détenue par DOOSAN n’est pas incluse dans l’accord. Un lourd passif judiciaire lié à DOOSAN Infracore China Co grevait cependant la transaction et l’estimation initiale n’était que de 700 milliards de wons (530 Mios €). Mais, depuis que DOSSAN group a annoncé qu’il assumerait tous les passifs éventuels liés à DOOSAN Infracore China Co, la transaction serait de l’ordre du billion de Wons (757 Mios €). C’est sur cette base que HYUNDAY a réglé son offre.

Actuellement, le marché mondial des équipements lourds est dominé par CATERPILLAR aux États-Unis et KOMATSU au Japon, avec respectivement 12,6% et 11,9% des parts de marché. Viennent ensuite JOHN DEERE, HITACHI CM et VOLVO CE, dont les parts oscillent autour de 5,5% chacune. HYUNDAI CE est actuellement n° 20 avec une part de 1,5 %, tandis que DOOSAN Infracore est au neuvième rang avec une part de 3,7 %. Si l’opération d’acquisition devait se réaliser, HYUNDAI CE ferait alors partie du TOP 10 des constructeurs à égalité avec les 3 constructeurs qui se partagent la 3ème position derrière KOMATSU.

DOOSAN a annoncé le 12/11, un bénéfice trimestriel T3 de 176 milliards de Wons (133 Mios €) en hausse de 14,2% par rapport au T2 et de +14% par rapport à la même période 2019. La société a attribué ces solides bénéfices à la reprise rapide de l’économie chinoise après Covid-19 et à la demande croissante d’équipements de construction sur le marché mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.