NEWS

10 mai 2018

Une femme à la barre du CRR – BRRC

Déjà annoncée fin de l’année passée lors de la cérémonie des 65 ans du CRR-BRRC, la passation de pouvoir est aujourd’hui officielle, depuis le 2 mai Mme Annick DE SWAEF prend les commandes du Centre en qualité de directrice générale.

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Tout ceux qui l’on côtoyé, savent avec quelle passion et quelle implication personnelle M. Claude VAN ROOTEN a dirigé ces dix-huit dernières années le Centre de Recherches Routières (CRR). C’est aussi avec cette même ardeur qu’il poursuit sa mission en tant que directeur des relations internationales où il se focalisera sur les contacts internationaux, ce qui est parfaitement en phase avec sa fonction de président de l’Association mondiale de la Route (AIPCR). Mr VAN ROOTEN passe la main à Mme Annick DE SWAEF, une femme de tête et de consensus. Cette ingénieure civil en construction, sortie de la Ghent University en 1996, sera la première femme à la tête du CRR. C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle reprendra le management du CRR pour l’amener d’un pas résolu à contribuer plus que jamais aux routes de demain. Elle s’appuiera sur la riche expérience qu’elle a constituée ces vingt dernières années dans de nombreux domaines comme les partenariats stratégiques et le management général. C’est elle qui déclarait lors d’une conférence qu’elle donnait à propos de l’ISO 44001 « Sur une trajectoire de croissance et d’innovation, chacun comprend que collaborer à cette évolution est un facteur de succès capital.  Si nous voulons maintenir le niveau de compétitivité des entreprises belges, nous devons souscrire aux meilleures pratiques internationales et professionnaliser notre façon de collaborer. »

Voilà des propos qui augurent encore de belles avancées pour les équipes de chercheurs qui font du CRR-BRRC, un centre d’expertise impartial à la pointe des technologies avec la collaboration étroite de tous les acteurs de la construction routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.